Nos engagements
environnementaux

Biodiversité

Le concept de qualité des rivières ne se limite pas aux propriétés physiques et chimiques de l’eau qui y circule. Elle prend en compte la rivière en tant qu’écosystème et est fortement liée à la notion de biodiversité. Elle inclut donc l’environnement immédiat du cours d’eau, l’état des berges, la flore, la faune, la qualité de l’eau et les caractéristiques hydrauliques. Reconquérir la biodiversité de rivières fortement anthropisées comme le sont le Croult et le Petit Rosne passe nécessairement par une approche pluridisciplinaire des projets.

Un enjeu majeur à l’échelle Européenne

Cette reconquête est  l’un des enjeux majeurs formulés par la Directive Cadre Européenne sur l’eau (DCE) adoptée en 2000. Le SIAH du Croult et du Petit Rosne développe, à différents niveaux,  un ensemble d’actions visant à atteindre à long terme cet objectif.

Identifier les nuisances

En effet, les deux principaux cours d’eau de l’Est du Val d’Oise ont subi et subissent encore un large éventail de nuisances qui entrave toute possibilité d’une vie équilibrée en leur sein : pollutions industrielles, pesticides, présences de lit en béton sur certains tronçons des cours d’eau, canalisation en sous-sol de certains tronçons de la rivière, espèces animales et végétales invasives, rejets d’eaux usées dans le milieu naturel, etc.

Les différentes actions du SIAH

Le SIAH a mis en place depuis plusieurs années des actions qui se déclinent de la façon suivante :
  • Création d’un service dédié au suivi des industriels les plus à risques en terme de pollution du milieu naturel (voir la page sur les rejets industriels) ;
  • Actions auprès des services d’entretien des espèces verts des communes présentent sur les bassins versants du Croult et du Petit Rosne pour une réduction totale des produits dit « phytosanitaires » ;
  • Mise en conformité des mauvais branchements responsables des rejets d’eaux usées dans le milieu naturel : tout au long de l’année une équipe dédiée vérifie la conformité des branchements  de particuliers aux réseaux d’eaux usées ;
  • Intervention d’urgence en cas de pollution constatée : une équipe d’astreinte est opérationnelle 24h/24h et intervient lors des pollutions des rivières. Elle a la capacité de mobiliser des moyens humains et techniques pour bloquer et éliminer ces pollutions ;
  • Prise en compte de la biodiversité lors des phases de conception des projets : pour chaque projet d’aménagement ou d’entretien qui se conçoit, les services du SIAH analysent quels seront les impacts en terme de biodiversité ;
  • Lutte contre les espèces invasives : c’est principalement la renouée du Japon qui dans notre secteur menace la biodiversité. Un service du SIAH suit de près ce problème et expérimente des techniques pour éradiquer cette plante nocive ;
  • Restauration des rivières : les tronçons artificiels de nos cours d’eau sont peu à peu renaturés comme par exemple à Sarcelles avec la réouverture du Petit Rosne, autrefois canalisé en sous-sol ;
  • Utilisation quasi-systématique des techniques de génie végétal permettant de redonner au cours d’eau sa capacité à recevoir et maintenir  un écosystème équilibré (voir notre page sur le génie végétal)
  • Sensibilisation et communication auprès des habitants et auprès des scolaires pour une meilleure compréhension des liens entre notre vie quotidienne et ses conséquences sur l’état des cours d’eau et du milieu naturel.

Le site Internet utilise des cookies et traites certaines de vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.