un espace écologique inédit dans le Val d’Oise Zone d’expansion de crue du Vignois : www.lastationdusiah.fr La station de dépollution des eaux usées s’agrandit : Le SIAH partenaire du programme "Abeille, sentinelle de l'environnement®" Réduction du risque "Inondation" 1.600.000m3 de retenue d'eaux pluviales Plus de 30 bassins de rétention répartis sur le territoire
Nos engagements
environnementaux

Bassin « Chauffour »

Définition

Les bassins de rétention des eaux pluviales sont des cuvettes aménagées servant de zones tampons en cas de forte intempérie. Ces ouvrages hydrauliques, à ciel ouvert, sont disposés de façon stratégique sur les vallées du Croult et du Petit Rosne. La plupart d’entre eux ont une apparence champêtre et sont considérés comme de petites réserves de biodiversité.

Fonctionnement hydraulique

Ces bassins de retenue, d’une capacité de 74 285 m3 et d’une surface d’environ 230 900m2, régulent le débit des eaux de ruissellement d’une partie du bassin versant du Petit Rosne. Trois bassins en cascade composent ce site, un bassin en eau (Combattant), un bassin sec (Coppin) et un bassin ayant le sol gorgé d’eau (Mangrove).

Historique

Réalisé en 2004 pour lutter contre des phénomènes d’inondations catastrophiques, les bassins de rétention se situent en fond de vallée du Petit Rosne. Ces ouvrages sont dimensionnés pour une période de retour de pluie de 50 ans et jouent un rôle de protection vis-à-vis des écoulements superficiels à l’amont immédiat des secteurs urbanisés de la commune de Sarcelles.

Flore

Les abords du bassin sont formés de prairies. Les berges de bassins sont quant à elles constituées d’une végétation hélophyte (qui aime les substrats gorgés d’eau) principalement composée de laîches, de roseaux, d’iris des marais, etc.

L’entretien

Une fauche tardive est effectuée au niveau de la prairie. Aucun produit phytosanitaire n’est utilisé.

Chauffour